La Fédération chaleureusement accueillie par l’organisme The Smile of the Child en Grèce en mai 2017!

Grece_CIPS4

En mai 2017, Nicole Déziel, coordonnatrice du projet AGORA et Françoise Dumais, directrice la Maison de la Famille Drummond accompagnées de Carl Lacharité, Jean-Pierre Gagnier et Aurélie Baker Lacharité, du CEIDEF-UQTR ont participé à la 4e Communauté internationale de pratiques et de savoirs (CIPS) sur l’accompagnement des Familles qui s’est déroulée en Grèce. Tous les membres de la CIPS ont reçu un accueil chaleureux de l’équipe de The Smile of the Child qui ont un sens de l’hospitalité enraciné dans leur histoire!

 

Les enfants peuvent changer le monde avec leurs rêves et leurs idées

The Smile of the Child a été fondé sur la base de la vision d’un jeune enfant malade qui est décédé des suites de celle-ci. Inscrite dans son journal intime, sa vision évoquait notamment le droit de tous les enfants à sourire, à avoir une maison, au respect de leurs droits fondamentaux et, bien sûr, au souhait d’avoir des parents heureux. Son père a mis en oeuvre cette vision et fondé The Smile of the Child, qui est une des seules organisations qui accueille les enfants, quel que soit leur âge, leur genre et leur origine. Elle est également la plus importante organisation de soutien aux enfants et aux familles de la Grèce.

Les membres de la CIPS ont été touchés par la mission de cet organisme et les valeurs incarnées dans ses pratiques. L’une des expressions utilisées pour présenter leur organisation est celle-ci : « nous servons les familles ». Voilà une expression qui soulève toute l’importance et la conscience même, de faire avec les familles qu’ils accompagnent.

Un grand constat se dégage des visites des différents sites tenus par cet organisme, au cœur des « Maisons » pour les enfants, les jeunes et leurs parents, on y retrouve des professionnels qui basent leurs pratiques sur un modèle de prévention, qui laisse place à la création de liens de proximité, où l’accueil est capital et le développement du pouvoir d’agir est au cœur des actions.  Nous avons retrouvé des fondements des pratiques d’action communautaire autonome Famille en Grèce… un constat impressionnant!

C’est impressionnant, touchant et même renversant de voir tout ce que The Smile of a Child a réalisé en 20 ans pour la protection des enfants. Je peux aussi me relier à certains aspects de pratiques au Québec : le soutien aux familles, le modèle de prévention et la place centrale du bénévolat… » 

- Nicole Déziel

5 axes de réflexion liés aux défis suscités par la précarité

Les acteurs présents à Athènes, provenant de 8 pays, interviennent auprès des enfants, des jeunes et leurs parents dans différents contextes sociaux, politiques, économiques et historiques. Des contextes qui agissent directement sur la qualité de vie des familles.

5 axes liés aux défis suscités par la précarité ont permis de couvrir plusieurs angles pour soutenir la réflexion des participants. Aussi, ensemble, à partir d’exemples concrets par le partage d’expérience, les acteurs présents ont pu développer une meilleure connaissance des facteurs liés à la précarité, leurs impacts dans la vie des familles et les différentes manières dont chacun agit, dans son organisation, pour y faire face. Ces partages ont touché :

  • La résilience des familles face aux situations de grande précarité;
  • Les responsabilités parentales et la réponse sociale aux besoins développementaux de l’enfant en contexte de grande précarité;
  • Les pratiques qui permettent de déconstruire les représentations sur les familles comme étant responsables de leur difficultés et celles qui soutiennent et valorisent les capacités des familles à faire face aux contraintes (interne et externe);
  • Les stratégies que les organisations ont inventées pour s’approcher des familles tout en prenant en considération les multiples obstacles qui interviennent dans leur relation;
  • Soutenir ceux et celles qui soutiennent : analyse des pratiques, supervision, formation, codéveloppement professionnel.

« Nos discussions m’ont permis de consolider mes croyances dans notre façon québécoise (approche et philosophie) de travailler avec les familles. Par exemple : s’unir pour agir en prévention; l’entraide; l’empowerment; la parole des familles; les activités formelles et informelles. »

- Françoise Dumais

 

La capitalisation et les engagements des membres dans les suites…

Lors de la dernière journée de cette rencontre qui s’est avérée riche en partages d’expériences et d’apprentissages, les membres de la CIPS ont pris l’engagement de poursuivre leurs travaux pour le développement des connaissances dans l’accompagnement des enfants et des familles. Il s’agira de développer un nouvel écrit qui prendra la forme d’un référentiel sur les pratiques spécifiques. Ce document sera accompagné de fiches d’identité pour chacune des organisations. Le tout sera en chantier en 2017-2018.

De plus, des capsules vidéo ont été réalisées avec des membres de la CIPS. Pour le Québec, Carl Lacharité et Jean-Pierre Gagnier ont réalisé chacun une capsule sur le thème de la précarité et Françoise Dumais a présenté les actions menées par la Maison de la Famille de Drummond dans l’accompagnement des familles.

Au terme de la rencontre, Nicole Déziel a annoncé qu’à l’été 2018, la Fédération et le CEIDEF de l’UQTR accueilleront la prochaine rencontre de la CIPS au Québec!

Nous  aurons le grand plaisir et l’honneur de recevoir tous les membres de cette magnifique communauté de personnes engagées au quotidien auprès et avec les familles pour un monde où il fait mieux vivre!