Historique

UN MOUVEMENT EN MOUVEMENT POUR LES FAMILLES

 

1940-1950 

Quelques « Écoles de parents » sont fondées dans la province de Québec.

 

1961 

Transformation des « Écoles de parents » en « Unions de familles ». Simonne Monet-Chartrand a été très active dans cette démarche. Création de la Fédération des unions de familles en décembre 1961.

 

Pendant plus de 35 ans, les Unions de familles seront des acteurs importants en soutien aux familles québécoises. Ils contribueront à porter un regard critique sur les multiples politiques touchant les familles et travailleront avec persévérance à :

  • la mise en place du Conseil de la famille et de l’enfance;
  • la création d’un ministère entièrement dédié à la famille et à l’enfance;
  • l’élaboration de la première politique familiale du Québec.

 

1980 

Apparition dans toutes les régions du Québec de nouveaux organismes dédiés aux familles, dont les premières « Maisons de la famille ».

 

1994                                                 

Année internationale de la famille

Plus d’une centaine de Maisons de la famille verront le jour entre 1990 et 1994, portant à environ 250 le nombre d’organismes de soutien à la famille.

 

Au cours de cette décennie, de nouvelles générations d’organismes portant des noms divers (carrefours familiaux, Parent’aime, Parent’ailes, Parent-Ressources et centres Parents-Enfants) se joindront à la Fédération des unions de familles. Celle-ci regroupe alors la majorité de ces organismes. C’est aussi à cette époque que la fédération a diversifié ses actions et s’est notamment mobilisée en faveur du développement de politiques familiales municipales.

 

1997 

Avec la volonté de bien représenter les nouvelles réalités du mouvement, les membres choisiront d’adopter l’appellation « Organismes communautaires Famille (OCF) ».

 

Création du ministère de la Famille et de l’Enfance, responsable de la mise en œuvre des dispositions de la politique familiale, dont la mise en place des services de garde à contribution réduite.

 

1998              

Amorce des travaux de la Fédération dans le domaine de l‘éveil au monde de l’écrit et, plus largement au fil des ans, en littératies familiales. Son expertise et la qualité des outils développés sont reconnues à l’échelle pancanadienne.

 

2000 

Forte de ses 130 membres OCF, un congrès d’orientation confirme la mission de regroupement de la fédération ainsi que sa volonté d’assurer la place essentielle de la famille dans la société québécoise.

 

2002 

La Fédération des unions de familles devient la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF).

 

2004 

Le programme de soutien financier aux OCF est transféré au ministère de l’Emploi, de la Solidarité sociale et de la Famille à la suite de l’adoption de la Politique gouvernementale de reconnaissance de l’action communautaire.

 

2008             

Les membres de la Fédération adoptent le Cadre de référence des pratiques d’action communautaire autonome Famille.

 

2011 

La Fédération met en place le projet AGORA, une initiative favorisant le transfert de connaissances sur les pratiques d’action communautaire autonome Famille. D’une durée de 5 ans, ce projet s’adresse à l’ensemble de ses membres répartis dans les 17 régions du Québec. Dans le cadre du projet AGORA, les OCF se rassemblent au sein de communautés de pratiques et de savoirs (CPS) pour enrichir leurs connaissances et pratiques communes.

 

2014 

La Fédération regroupe plus de 200 membres.

 

UNE CULTURE DE COCONSTRUCTION DES SAVOIRS QUI S’INSCRIT DANS L’HISTOIRE DES OCF DEPUIS PLUS DE 50 ANS

Depuis la création de leur fédération, les OCF se sont rassemblés régulièrement pour mettre en commun leurs expériences et leurs savoirs en accompagnement des familles. Avec une visée de transformation sociale, ils
partageaient aussi les aspirations qu’ils avaient pour les familles. Avant même qu’ils en portent le nom, ces espaces de parole, de codéveloppement des pratiques et de coconstruction des savoirs incarnaient déjà l’esprit de ce
qu’est une CPS. Voici quelques moments phares dans l’histoire des espaces de parole à la FQOCF, racontés par des pionniers du mouvement communautaire Famille.

 

Des années 1950 à aujourd’hui!

 

AXES DE TRAVAIL SOUTENUS HISTORIQUEMENT PAR LA FÉDÉRATION

 

  • La valorisation du rôle parental;
  • La reconnaissance du potentiel des parents et de la famille comme premier milieu de vie;
  • La revendication d’actions contre l’appauvrissement des familles;
  • Le développement des services de garde;
  • La supervision des droits d’accès et la médiation familiale;
  • La conciliation famille-travail-études;
  • Les programmes de soutien, dont l’assurance parentale et la fiscalité des familles;
  • La transformation du réseau de la santé et des services sociaux;
  • L’accès à l’éducation et à la culture;
  • L’accès à des logements et des loisirs abordables pour les familles.

 

PUBLICATION

Quelques figures de proue du mouvement communautaire famille – Les Cahiers du CEIDEF, novembre 2015

Les pratiques en OCF d’hier à aujourd’hui – Mot de la directrice de la FQOCF

Andrée Rivard, Les éditions du CEIDEF