Évaluation finale phase 1

Les pratiques d’organismes communautaires Famille du Québec :

Un parcours collectif

Rapport final d’évaluation du projet AGORA 2011-2015

 

Le projet AGORA – Phase 1 constitue une initiative historique à l’intérieur du mouvement communautaire Famille au Québec. Sous la responsabilité de la Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF), il a été réalisé, entre 2011 et 2015, avec le soutien financier de l’organisme Avenir d’enfants et le soutien scientifique du Centre d’études interdisciplinaires sur le développement de l’enfant et la famille (CEIDEF), de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

 

Le projet AGORA – Phase 1 a principalement consisté à la création et à l’animation de communautés de pratiques et de savoirs (CPS). Celles-ci ont été réalisées dans six zones territoriales permettant de réunir les OCF de l’ensemble des régions du Québec. Elles ont également eu lieu dans le cadre des Rencontres nationales annuelles.

 

L’évaluation met en relief cinq constats qui suggèrent que le projet AGORA – Phase 1 a permis de :

  • Briser l’isolement des OCF ;
  • Construire une identité professionnelle propre ;
  • Soutenir l’expression des valeurs de l’action communautaire autonome Famille (ACAF) et leur promotion ;
  • Renforcer la légitimité de l’ACAF ;
  • Comprendre davantage les défis de l’ACAF.

 

Les grandes leçons tirées du projet AGORA – Phase 1 sont :

  • La mise en place d’une culture participative du soutien aux pratiques à l’intérieur des OCF constitue un atout majeur dans la promotion et la consolidation de l’ACAF ;
  • Le dialogue avec le milieu de la recherche représente un atout important dans la quête de reconnaissance de l’ACAF ;
  • La nécessité d’inscrire l’ACAF à l’intérieur d’une démarche de formation continue venant compléter les apprentissages issus des CPS apparait comme essentielle ;
  • La participation des familles constitue un élément important à l’enrichissement des pratiques d’ACAF.

 

La phase 1 du projet AGORA a permis de développer et de concrétiser une solide expertise au sein de la FQOCF et de ses membres. Les leçons tirées de cette première phase ont servi à établir les objectifs de la phase 2 afin de les inscrire dans la poursuite de cette vaste mobilisation du mouvement sur les pratiques d’action communautaire autonome Famille.

 

Cette présentation des faits saillants du rapport final d’évaluation ne se veut pas un résumé exhaustif de toutes les informations contenues dans celui-ci, mais vise plutôt à en faire ressortir les éléments les plus marquants. La lecture du rapport final d’évaluation offrira une compréhension plus spécifique des éléments énoncés dans le document complet, par exemple, la méthodologie utilisée, la réalisation des activités du projet AGORA ainsi que les conclusions avancées.