Les communautés de pratiques et de savoirs

Le transfert de connaissances sous la forme de communautés de pratiques et de savoirs

 

La Fédération québécoise des organismes communautaires Famille (FQOCF) s’inscrit dans un courant en émergence visant à préserver, développer et favoriser la transmission des pratiques et des valeurs portées par les organismes communautaires québécois. L’action communautaire autonome constitue en effet un terreau fertile au partage et au développement des savoirs, de par :

 

  • sa mission de transformation sociale et son ancrage dans la collectivité;
  • son accent mis sur l’empowerment des personnes et les rapports égalitaires;
  • son approche globale qui vise le respect des choix, du rythme, des besoins, des aspirations et de l’autonomie des personnes;
  • ses pratiques d’éducation populaire et d’actions collectives pour et avec les personnes.

 

Néanmoins, des enjeux tels la relève, le roulement des employés-es, la professionnalisation des pratiques et le financement précaire des organismes influencent également la pratique communautaire. Les personnes en situation d’accompagnement doivent actualiser de manière continue leurs pratiques d’intervention en tenant compte d’un contexte de plus en plus complexe et en perpétuel mouvement. Au cours des dernières années, la FQOCF a constaté que les besoins et réalités vécus par le mouvement communautaire autonome Famille ne sont pas différents de ceux d’autres secteurs de l’action communautaire autonome. C’est dans ce contexte que la FQOCF a lancé en 2011 le projet AGORA, une initiative en transfert et développement de connaissances. Ce projet s’actualise principalement sous la forme de communautés de pratiques et de savoirs (CPS) régionales et nationales.

 

Fiche 1

Les communautés de pratiques et de savoirs en tant que mode d’action privilégié par la FQOCF

Fiche 2

Les communautés de pratiques et de savoirs de la FQOCF: définitions, forme et éléments essentiels

Fiche 3

Les communautés de pratiques de de savoirs de la FQOCF: résultats attendus et impacts préliminaires (2011-2014)

 

 

Des espaces de parole, de réflexion et de partage pour l’enrichissement des pratiques d’action communautaire autonome Famille. Les communautés de pratiques et de savoirs visent à :

 

  • Rassembler les directions, travailleuses et travailleurs, bénévoles et membres de conseil d’administration des organismes communautaires Famille (OCF) membres de la FQOCF
  • Valoriser leur expertise et leurs pratiques d’action communautaire autonome Famille
  • Partager leurs expériences, leurs savoirs et s’inspirer collectivement
  • S’outiller ensemble, de façon créative, dans le plaisir et le pouvoir de la parole

 

Elles se déroulent dans six territoires couvrant les 17 régions du Québec

Chaque réseau territorial est sous la responsabilité d’une agente de liaison et couvre de deux à trois régions administratives. Chacune des régions ont leurs propres communautés de pratiques et de savoirs.

 

Ateliers de réflexion portant sur les fondements de pratiques

Ces communautés de pratiques et de savoirs permettent d’offrir des ateliers de réflexion portant sur les fondements des pratiques d’action communautaire autonome Famille qui sont ancrés dans la mission et les réalités des OCF :

 

  • L’enrichissement de l’expérience parentale et l’empowerment des familles
  • Les OCF, des milieux de vie
  • L’éducation populaire et les actions individuelles et collectives
  • Ainsi qu’un atelier sur la gestion des OCF: enjeux et pratiques

Commentaires des membres quant à leur participation :

 

« Réunir différentes maisons des Familles nous fait voir autres choses, différentes façons de faire et différentes réalités qui ne peuvent que nous aider à grandir. »

- Participante, Atelier de réflexion du 11 janvier 2010, Montérégie

 

« Merci pour cet espace de réflexion et de parole. Je ressors grandie et enrichie par les expériences des autres et les échanges ! »

- Participante, Atelier de réflexion du 21 janvier 2010, Montréal

 

« Une journée qui nous fait bien réfléchir sur la bonne route, qui nous laisse partir avec un désir d’action, [...] qui permet de prendre le temps de s’asseoir et de s’arrêter pour réfléchir quand nous sommes trop dans le jus. C’est une belle façon de toujours se rappeler pourquoi je travaille avec les familles et pourquoi j’aime toujours ça ! C’est la base de notre travail. »

- Participante, Atelier de réflexion du 7 janvier 2010, Montérégie

 

« Merci de faire place à la créativité. Merci à la Fédération de nous permettre de prendre le temps de s’arrêter, ce qui nous permet de mieux avancer. »

- Participante, Atelier de réflexion du 11 janvier 2010, Montérégie